Question d’Actualité:  Toussaint  et Halloween, est-ce  la même chose?

Question d’Actualité: Toussaint et Halloween, est-ce la même chose?

Chaque année, fin octobre, Halloween s’impose dans notre espace visuel ; une occasion pour nous, catholiques, de redécouvrir la Toussaint.

A l’origine, il s’agit d’une fête païenne en l’honneur de Samain, divinité celte de la mort. Selon la légende, les portes s’ouvraient cette nuit-là entre le monde des morts et celui des vivants, et les fantômes des morts rendaient visite aux vivants. Dans l’espoir d’apaiser ces esprits inquiétants, on déposait des offrandes devant les portes des maisons.

La coutume a perduré dans le folklore irlandais après la christianisation du pays.

Etymologiquement, « Halloween » vient de l’expression « All Hallows Eve », ‘Eve of Hallow’s Day’, qui signifie « veille de la Toussaint ».

Traditionnellement, ce soir-là, les enfants se déguisent en personnages inquiétants pour passer de maison en maison en demandant : « Trick or treat ? », « Un mauvais sort ou des bonbons ? » suggérant aux habitants que l’offrande de quelques friandises leur permettra d’éviter un maléfice.

Halloween s’est implantée aux Etats-Unis avec les immigrés irlandais de la fin du XIXème siècle. Elle y est encore aujourd’hui très largement célébrée, comme elle l’est également dans les pays anglo-saxons. Elle est arrivée assez récemment en France pour des raisons essentiellement commerciales.

L’esprit d’Halloween et celui de la Toussaint sont  donc très différents pour ne pas dire antinomiques.

Si Halloween est avant tout un prétexte pour « faire la fête » – les enfants « s’amusent » à se faire peur et à faire peur aux autres – c’est en réalité une fête de la peur qu’il s’agissait à l’origine de conjurer face à l’angoisse associée à la mort. Une peur qui nous referme sur nous-mêmes.

La Toussaint est plus beaucoup une fête de recueillement : la communion de pensée, par la prière, enrichit au contraire notre relation avec les autres. Dans son esprit, surtout, la Toussaint nous ouvre une toute autre perspective : elle nous libère de cette peur de la mort en insistant sur l’espérance de la résurrection et sur la joie de ceux qui ont mis les Béatitudes au cœur de leur vie. Elle nous invite à recentrer nos vies sur le Christ, vainqueur de la mort.

Alors, célébrons avec plus de joie et de dignité ce grand jour de la Toussaint et expliquons à nos enfants qu’Halloween, c’est uniquement pour s’amuser !

 

D’après un article mis en ligne sur www.eglise.catholique.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu

×
×

Panier

%d blogueurs aiment cette page :