Association Notre Dame des Ailes

notre dame des ailes
Présentation de notre association

L’édito de Jacques Yvert, président NDA

C’est le mois de Marie, c’est le mois le plus beau” chantions-nous (pour les plus âgés d’entre nous), lorsque nous étions enfants, à l’époque des processions mariales qui fleurissaient chaque année au mois de mai. 

 

En réalité, l’Eglise célèbre – heureusement ! – la Mère de Dieu tout au long de l’année, à commencer par le premier jour de celle-ci en tant que telle jusqu’à la Nativité du Seigneur le 25 décembre, sans oublier les ajouts récents, tel que Marie, Mère de l’Eglise, le lundi de Pentecôte et institué par le pape François. Cela est juste et bon! 

 

Et à propos de justice, de justesse, le mois de mai, marial par excellence, commence avec la fête de son époux Saint Joseph artisan, celui qu’on n’entend pas mais qui n’en est pas pour autant moins efficace et qui a beaucoup plus à nous dire qu’on ne pourrait le penser. 

« Que voyons-nous donc dans notre cher et modeste personnage ? Nous voyons une docilité formidable, une préparation exceptionnelle d’obéissance et d’exécution. Il ne discute pas, n’hésite pas, ne produit ni droits ni aspirations. Il se jette dans l’obéissance à la parole qui lui est dite ; il sait que sa vie se déroulera comme un drame, qui transfigure cependant à un niveau extraordinaire de pureté et de sublimité : bien au-dessus des attentes ou des calculs humains. Joseph a accepté sa tâche, car on lui a dit : « N’aie pas peur de prendre Marie comme ton épouse, car ce qui est né en elle est l’œuvre du Saint-Esprit. »

L’adhésion caractéristique de saint Joseph à la volonté de Dieu est l’exemple sur lequel nous devons méditer aujourd’hui.

Nous savons bien que faire coïncider avec le vouloir de Dieu nos vouloirs capricieux, indociles, souvent errants, parfois même rebelles ; faire coïncider cette volonté petite et sublime et cette liberté avec la volonté de Dieu, est là le secret de la grandeur de la vie. C’est s’insérer soi-même dans les pensées du Seigneur et entrer dans les plans de sa toute-clairvoyance et de sa Miséricorde, et même de sa magnanimité. Comment se comporter pour atteindre un objectif aussi merveilleux ? Saint Joseph nous l’enseigne, avec son écoute fidèle et constante du Tout-Puissant. » (Saint Paul VI, homélie du 19 mars 1968)

En cette période inquiétante, douloureuse pour beaucoup, que le Seigneur nous permet mystérieusement de traverser, ne doutons pas que Marie et Joseph intercèdent pour nous et mettons à profit le temps qui nous est donné pour méditer sur leur vie exemplaire. Elle nous éclaire forcément sur ce que nous avons à vivre et que nous n’avons pas choisi.

Par chance, cela se passe à un moment où les technologies nous permettent, à défaut d’être rassemblés physiquement, de nous joindre à la prière de toute l’Eglise dans le monde entier. 

Sur RCF et KTO (entre autres), on a ainsi la messe quotidienne et la prière du chapelet en direct de la grotte de Massabielle à Lourdes à 15h30, c’est inouï de penser que nous sommes des millions unis à ce moment-là pour prier ensemble, pour intercéder pour nos frères et crier vers le Seigneur.

Ne doutons pas que du Mal apparent, il saura tirer le Bien qu’il veut pour nous!

 

 

Jacques Yvert, diacre permanent+

président

 
jacques-Yvert
google-site-verification: googlefc8191ee3650582c.html

m.facebook.com/story.php?story_fbid=3056665611039295&id=252696484769569&sfnsn=scwspwa&extid=tyR7l...#Humour #Coronavirus #Covid19 la reprise du culte et les consignes sanitaires par le père Christophe Peschet du diocèse de Seez. ... See MoreSee Less

View on Facebook

24 mai
“Merveilleuse monotonie des "Je vous salue"!”
Que chaque Ave Maria, que chaque salutation adressée à la Sainte Vierge fasse de nouveau battre un cœur plein d'amour,... oui, je le comprends très bien! (Forge, 615)
"Vierge Immaculée, je sais bien que je suis un pauvre misérable, que je ne fais qu'augmenter tous les jours le nombre de mes péchés..." Tu m'as dit que c'est ainsi que tu parlais à Notre Dame, l'autre jour.

Et je t'ai conseillé, en toute certitude, de réciter le Saint Rosaire: merveilleuse monotonie des "Je vous salue" qui purifie la monotonie de tes péchés! (Sillon, 475)

Le chapelet ne se prononce pas seulement du bout des lèvres, en mâchonnant les "Je vous salue" les uns après les autres. C'est ainsi que marmonnent les bigotes et les bigots. Pour un chrétien, la prière vocale doit s'enraciner dans le cœur, de sorte que, durant la récitation du chapelet, l'esprit puisse s'engager dans la contemplation de chacun des mystères. (Sillon, 477)

Tu remets toujours ton chapelet à plus tard, et tu finis par l'omettre car tu as sommeil. — Si tu n'as pas d'autres moments, récite-le dans la rue et sans que personne ne s'en rende compte. En outre, cela entretiendra mieux la présence de Dieu en toi. (Sillon, 478)
... See MoreSee Less

View on Facebook

Une Minute avec Marie!

La petite Vierge de Nazareth a une place exceptionnelle dans le plan de salut de Dieu : son destin unique dans l'histoire de l'humanité est annoncé depuis les origines et son œuvre se poursuit jusqu'à la fin des temps.

  1. vitrail NDA

    Pélerinage à Assise et au sanctuaire de Notre Dame de Lorette (reporté)

    15 septembre/8 h 00 min - 19 septembre/17 h 00 min