Le saint du mois : Saint Joseph, fêté le 19 mars, solennité

Le saint du mois : Saint Joseph, fêté le 19 mars, solennité

Parmi les saints et les fêtes que nous fêterons en ce mois de mars, citons : Saint Casimir, saint Jean
de Dieu, Sainte Françoise Romaine, Saint Patrick, Saint Cyrille de Jérusalem ainsi que la solennité de
Saint Joseph et l’Annonciation du Seigneur. La Semaine Sainte commencera aussi à la fin du mois
(voir les horaires ci-dessus). Nous aurons aussi dans le diocèse de Pontoise la célébration de la messe
Chrismale le 30 mars 2021. Soyons en union de prière avec notre évêque, les prêtres et les diacres du
diocèse.
Saint Joseph
Joseph, l’humble artisan, a été couronné d’un honneur plus grand que ne le fut celui de son
royal ancêtre, David ; la gloire qui avait été promise à la maison de David, a trouvé en Joseph
son accomplissement. C’est en ces termes que déjà les anciens hymnographes de l’Église
orientale ont chanté l’époux de la Mère de Dieu. Sans doute, l’Église ne commença que plus
tard à vénérer saint Joseph en des fêtes particulières, mais dès les premiers siècles les
anciens Pères avaient glorifié sa prédestination et sa sainteté, au cours de leurs méditations
sur l’Incarnation du Seigneur.
Dieu a choisi Joseph pour être le soutien de la Mère virginale et le père nourricier du Christ.
Joseph a répondu à ce choix de Dieu par une obéissance parfaite et par une grande foi,
lorsque l’ange lui révéla le mystère de la maternité de Marie et changea en joie la tristesse
de son doute. Il a partagé les douleurs de Marie lorsqu’ils s’enfuirent en Égypte et, plus tard,
lorsqu’ils durent chercher leur enfant pendant trois jours dans Jérusalem. Il a protégé et
servi la mère avec une pureté virginale. Il a été comme le dit saint Bernard, “le serviteur
fidèle et prudent que le Seigneur a établi comme le soutien de sa Mère, le père nourricier de
son humanité, et le seul fidèle collaborateur sur la terre des desseins de Dieu”. La Saint
Écriture célèbre expressément sa bonté (Mat. 1, 19) et rapporte la pieuse sollicitude avec
laquelle il a pris une place si importante dans la vie du Seigneur et de la Mère de Dieu.
C’est en raison de cette pieuse sollicitude que nous invoquons saint Joseph, pour qu’il
protège la chrétienté comme il a autrefois protégé le Christ et Marie. En plus de la fête du 19
mars l’Église honore aussi le céleste patron des travailleurs le 1er mai. En outre la piété des
chrétiens a consacré tout le mois de mars à le vénérer.
4
Il ressort des évangiles, que saint Joseph est mort avant le début de la vie publique du
Seigneur ; car on nomme toujours le Christ pendant cette vie publique le Fils de Marie (Marc
6, 3). Il est donc probable qu’il a quitté le monde en présence de son divin fils adoptif et de
sa sainte Mère. C’est pourquoi nous le vénérons comme le patron de la bonne mort. Nous
invoquons enfin l’artisan saint Joseph comme le patron du travail et nous lui demandons la
grâce d’exécuter notre tâche – si petite soit-elle – comme il le fit lui-même, pour l’honneur de
Dieu et pour le bonheur de tous nos semblables.
Source : Immaculata Helvetia
—————————————————-
En écho à l’Evangile de la Solennité de Saint Joseph, voici quelques lignes de la lettre
apostolique “Patris corde” de notre Saint-Père le pape François :
” Un père aimé”
La grandeur de saint Joseph consiste dans le fait qu’il a été l’époux de Marie et le père
adoptif de Jésus. Comme tel, il « se mit au service de tout le dessin salvifique », comme
l’affirme saint Jean Chrysostome.
Saint Paul VI observe que sa paternité s’est exprimée concrètement dans le fait « d’avoir fait
de sa vie un service, un sacrifice au mystère de l’incarnation et à la mission rédemptrice qui y
est jointe ; d’avoir usé de l’autorité légale qui lui revenait sur la sainte Famille pour lui faire
un don total de soi, de sa vie, de son travail ; d’avoir converti sa vocation humaine à l’amour
domestique dans la surhumaine oblation de soi, de son cœur et de toute capacité d’amour
mise au service du Messie germé dans sa maison ».
En raison de son rôle dans l’histoire du salut, saint Joseph est un père qui a toujours été
aimé par le peuple chrétien comme le démontre le fait que, dans le monde entier, de
nombreuses églises lui ont été dédiées. Plusieurs Instituts religieux, Confréries et groupes
ecclésiaux sont inspirés de sa spiritualité et portent son nom, et diverses représentations
sacrées se déroulent depuis des siècles en son honneur. De nombreux saints et saintes ont
été ses dévots passionnés, parmi lesquels Thérèse d’Avila qui l’adopta comme avocat et
intercesseur, se recommandant beaucoup à lui et recevant toutes les grâces qu’elle lui
demandait ; encouragée par son expérience, la sainte persuadait les autres à lui être dévots.
Dans tout manuel de prière, on trouve des oraisons à saint Joseph. Des invocations
particulières lui sont adressées tous les mercredis, et spécialement durant le mois de mars
qui lui est traditionnellement dédié.
La confiance du peuple en saint Joseph est résumée dans l’expression “ite ad Joseph” qui fait
référence au temps de la famine en Égypte quand les gens demandaient du pain au pharaon,
et il répondait : « Allez trouver Joseph, et faites ce qu’il vous dira » (Gn 41, 55). Il s’agit de
Joseph, le fils de Jacob qui par jalousie avait été vendu par ses frères (cf. Gn 37, 11-28) et qui
– selon le récit biblique – est devenu par la suite vice-roi d’Égypte (cf. Gn 41, 41-44).
5
En tant que descendant de David (cf. Mt 1, 16.20), la racine dont devait germer Jésus selon la
promesse faite à David par le prophète Nathan (cf. 2 S 7), et comme époux de Marie de
Nazareth, saint Joseph est la charnière qui unit l’Ancien et le Nouveau Testament.”
En cette année dédiée à Saint Joseph, faisons nôtre cette prière :
Je vous salue, Joseph, Vous que la grâce divine a comblé.
Le sauveur a reposé entre vos bras et grandi sous vos yeux.
Vous êtes béni entre tous les hommes et Jésus, l’enfant divin de votre virginale épouse est
béni.
Saint Joseph, donné pour père au Fils de Dieu, priez pour nous dans nos soucis de famille, de
santé et de travail, jusqu’à nos derniers jours, et daignez nous secourir à l’heure de notre mort.
Amen.
——————————————————
Nous espérons que vous vous portez bien ainsi que votre famille.
L’aumônerie est ouverte tous les jours et nous restons à votre entière écoute ; si vous le souhaitez,
nous pouvons vous rencontrer.
N’hésitez pas à prendre contact avec nous !
Le bureau est ouvert au 2F, niveau arrivée entre la porte 1 et la porte 2, pour une prise de
contact, une rencontre, un entretien, recevoir un sacrement…
Nos adresses mails et téléphones sont les suivants :
piotr.andrzejewski@adp.fr 01 74 25 49 55
cyril.decastellan@adp.fr 01 74 25 08 49

admin9633

Fondée en 1967, Notre Dame des Ailes a pour vocation de créer et d'entretenir des liens entre ses membres, issus de la grande famille de l'aéronautique, à travers une dimension spirituelle. C'est par exemple à l'occasion de messes (ponctuelles ou récurrentes), en participant au Pèlerinage Militaire International ou encore en organisant des journées de rencontre