Le 8 décembre marque la fête de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie

Le 8 décembre marque la fête de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie

Située dans les premiers jours de la nouvelle année liturgique et du temps de l’Avent, nous rappelle la destinée unique de cette femme juive, choisie par Dieu. Pour la foi chrétienne, Marie est indissociable de l’enfant qu’elle a porté, Jésus, en qui s’est totalement manifesté le Dieu vivant. Elle est appelée, depuis le concile d’Éphèse (431), «Mère de Dieu ». Selon la tradition catholique, depuis le dogme promulgué par le pape Pie IX, le 8 décembre 1854, elle est déclarée préservée du péché originel dès sa naissance.

Pourquoi un dogme ?

Un dogme est une vérité de foi solennellement proclamée par le Pape pour être accueillie par l’Église. Ainsi, dans la Bulle Ineffabilis Deus, le pape Pie IX déclarait : « Nous définissons que la doctrine qui tient que la bienheureuse Vierge Marie a été, au premier instant de sa conception, par une grâce et une faveur singulière du Dieu tout puissant, en vue des mérites de Jésus Christ, Sauveur du genre humain, préservée intacte de toute souillure du péché originel, est une doctrine révélée de Dieu, et qu’ainsi elle doit être crue fermement et constamment par tous les fidèles ».

En d’autres termes, pour accueillir le Fils de Dieu, Marie ne pouvait avoir en son coeur aucune trace d’hésitation ou de refus. Dieu avait besoin que le don de son amour rencontre une foi parfaitement pure, une âme sans péché. Seule la grâce (le don gratuit de Dieu) pouvait ainsi la préparer, et elle en est comblée (Évangile selon saint Luc, chapitre 1). Comme un fruit anticipé du pardon offert par Jésus sur la croix, Marie (qui a été conçue normalement, par l’union de son père et de sa mère) est immaculée, pure de tout péché, et préservée de cette séparation d’avec Dieu qui marque l’homme dès le début de son existence, le péché originel.

Marie, dès l’origine, a été totalement étrangère au péché. C’est pourquoi, dans toutes les apparitions, elle se montre toujours merveilleusement belle, rayonnante de lumière et de bonté.

Les apparitions de Lourdes ont eu lieu quatre ans après la proclamation solennelle du dogme de l’Immaculée Conception par le pape Pie IX. Le 25 mars 1858, dans la grotte humide et sombre de Massabielle, Marie converse familièrement avec Bernadette qui l’interroge ; elle lui dit son nom : « Je suis l’Immaculée Conception ».

(source : Église catholique en France)

 

À tous nos lecteurs, nous souhaitons une bonne fête de l’Immaculée conception !

Que Notre-Dame nous accompagne sur notre route, qu’elle veille sur chacun de nous en ce temps de préparation à la venue du Seigneur !

En cette fin d’année, nous remercions tous ceux qui ont renouvelé leur adhésion et invitons ceux qui veulent bien nous soutenir à le faire avant le 31 décembre pour bénéficier de la réduction d’impôt de 66% de leur don.

2019 sera l’année du salon de l’aéronautique et de l’espace au Bourget et notre association est chargée de l’organisation de la messe de clôture le dimanche 23 juin prochain à 9h30. Nous vous y attendons avec joie !

Notez bien aussi et réservez la date du samedi 11 mai pour la rencontre fraternelle annuelle Plein Ciel à Notre-Dame-des-Foyers 20 Rue de Tanger, 75019 Paris.

Joyeux Noël !

Jacques Yvert, diacre permanent +

Président Notre-Dame des ailes

admin9633

Fondée en 1967, Notre Dame des Ailes a pour vocation de créer et d'entretenir des liens entre ses membres, issus de la grande famille de l'aéronautique, à travers une dimension spirituelle. C'est par exemple à l'occasion de messes (ponctuelles ou récurrentes), en participant au Pèlerinage Militaire International ou encore en organisant des journées de rencontre
Fermer le menu

×
×

Panier

%d blogueurs aiment cette page :