Hommage au Général Jean-Yves COLINET

Hommage au Général Jean-Yves COLINET

Nous apprenons avec beaucoup de tristesse la mort aujourd’hui de notre trésorier, le Général Jean Yves Colinet et le recommandons à votre prière. Que Notre-Dame des Ailes qu’il a servi généreusement et joyeusement l’accueille dans la pleine vision du Seigneur !

Lors de notre messe de clôture du SIAE, nous aurons bien sûr une intention particulière pour Jean Yves et rendons grâces au Seigneur pour ce qu’il a été pour nous, pour son dévouement, pour son humour, pour sa présence à chacun de nous. 
 
Notre Dame des Ailes qu’il a servie avec joie et désintéressement, priez pour lui, priez pour sa famille, priez pour nous!
 
très fraternellement
Jacques
 

Texte écrit par Jean Yves

Texte écrit par Jean-Yves le 21 novembre 2014

Contre l’oubli….

Nous sommes réunis aujourd’hui près de cette terre du cimetière, cette ultime patrie imbibée de la mémoire de nos disparus.

Pourquoi ces tombes sont-elles fleuries ?

Avant tout, pour rendre hommage à celles et à ceux qui nous ont reçus, ou qui nous ont élevés, ou qui nous ont aimés, ou qui nous ont éduqués. Surtout, à ceux qui nous ont donnés des raisons de vivre.

Lorsqu’un être cher nous a quitté, deux mots viennent à l’esprit :

PARDON et MERCI

Pardon pour tout ce que nous aurions pu faire pour mieux l’aimer et que nous n’avons pas toujours réussi à faire,

Merci pour tout ce qu’il nous a donné et que nous n’avons pas toujours apprécier.

Envers nos disparus nous n’avons qu’une dette :

« Tenir notre vie à la hauteur de la vie »

Pour cela, il faut les regarder et surtout, les laisser nous regarder en entretenant les qualités qu’ils aimaient en nous.

C’est à nous, maintenant, de défendre la mort contre l’oubli son pâle compagnon

C’est à nous, d’effeuiller des roses sur la cendre,

C’est à nous de jeter des lauriers sur leur nom,

Et n’oublions pas que pour qu’une rose éclose, il suffit, parfois, de prononcer son nom.

Jean-Yves Colinet

Jean-Yves Collinet

Fermer le menu

×
×

Panier

%d blogueurs aiment cette page :