Chapelains de l’aviation Civile:Dieu dans les aéroports

Le pape encourage les laïcs, « missionnaires de plein droit »

Dans l’« anonymat » et l’« indifférence » des « grandes périphéries humaines » que sont les terminaux d’aéroports, où transitent chaque jour des millions de personnes, il est possible « de rencontrer “le maintenant de Dieu” », estime le pape François. « Parce que ce jour, cette heure de passage, est en réalité unique ». Le pape a encouragé les chapelains et assistants pastoraux de l’Aviation civile dont le « témoignage et le message », « “ici et maintenant” peuvent laisser un signe qui dure toute la vie, précisément par la force de la gratuité ».

Le pape François a reçu en audience les participants à la Rencontre mondiale des Chapelains de l’Aviation civile, ce lundi 10 juin 2019, dans la Salle Clémentine du Palais apostolique du Vatican. Ils sont réunis à Rome du 10 au 13 juin à l’occasion du XVIIème séminaire mondial, organisé par le Dicastère pour le Service du Développement humain intégral, sur le thème : « Les chapelains catholiques et les assistants pastoraux de l’Aviation civile au service du développement humain intégral ».

Le pape les a exhortés à accomplir leur ministère « avec dévouement et passion, regardant les mille visages qui passent devant [eux] avec le cœur du Christ, pour que chacun puisse sentir la proximité de Dieu ». Il a aussi partagé son « “rêve” pastoral que puisse se former dans les aéroports une communauté de croyants capable d’être levain, sel et lumière dans cet environnement humain particulier ». Et il s’est réjoui « qu’il y ait tant de laïcs impliqués (…) Les laïcs sont des messagers, ils sont missionnaires de plein droit », a-t-il lancé.

 

Voici notre traduction du discours prononcé par le pape. HG

Discours du pape François (Lundi 11 Juin 2019)

Éminence, Excellence

Chers frères et sœurs,

Je vous accueille au début de ce Séminaire mondial intitulé : « Les chapelains catholiques et les assistants pastoraux de l’Aviation civile au service du développement humain intégral ». Je salue le cardinal Turkson et je le remercie pour ses aimables paroles.

À l’occasion de mes voyages apostoliques, j’ai eu l’occasion de passer par de nombreux aéroports où, chers chapelains et assistants pastoraux, vous êtes présents, vous offrez un service pastoral dans des situations complexes et spécifiques. Le développement technologique, la frénésie du travail, le passage continuel de personnes favorisent dans les terminaux une atmosphère d’anonymat et d’indifférence, faisant de ceux-ci de grandes périphéries humaines. Des millions de personnes de différentes nationalités, cultures, religions et langues s’y croisent tous les jours ; chacun est une histoire, que Dieu seul connaît : joies, souffrances, attentes, préoccupations… Dans ces lieux, vous êtes appelés à apporter la parole et la présence du Christ, le Seul qui connaisse ce qu’il y a dans le cœur de chaque homme : à apporter à tous, fidèles et « gentils » l’Évangile de la tendresse, de l’espérance et de la paix. On peut semer beaucoup de paix par un geste, par une parole, par un regard. (suite…)

Continuer la lecture
Fermer le menu

×
×

Panier

%d blogueurs aiment cette page :